© DR
L’Enfance Du Christ - Ô mon âme -Y. Beuron, K. Cargill, etc. London Symphony Orchestra & Chorus Dir : Sir Colin Davis (2007 LSO live)
L’Enfance Du Christ - Marche Nocturne Y. Beuron, K. Cargill, etc. London Symphony Orchestra & Chorus Dir : Sir Colin Davis (2007 LSO live)


Réserver :


Berlioz • L'Enfance du Christ
Basilique Cathédrale • Mercredi 29 Mai • 20:30
Basilique Cathédrale • Vendredi 31 Mai • 20:30

Stéphanie d’Oustrac, Marie
Stéphane Degout, Joseph
François Lis, Hérode
Jeremy Ovenden, récitant, un centurion
Nahuel di Pierro, Polydorus, un père de famille

Choeur de Radio France
Matthias Brauer, directeur musical
Orchestre National de France
Daniele Gatti, directeur musical

James Conlon, Direction
 

Coproduction Radio France / Festival de Saint-Denis  

   

Le concert du 31 mai est diffusé en direct sur et l’UER
 

Ce concert est diffusé gratuitement, en direct et en différé jusqu’au 31.12.2013 par 

 

Communiqué :

Radio France et le Festival de Saint-Denis s’associent pour dédier les deux concerts de l’Enfance du Christ de Berlioz, les 29 et 31 mai prochains, à la mémoire de Sir Colin Davis, qui nous a quittés le 14 avril dernier.

Sir Colin Davis a été de nombreuses fois invité à diriger l’Orchestre National de France, et encore récemment au Festival de Saint-Denis où son Requiem de Berlioz (2008) et son Requiem de Mozart (2012) resteront de grands et magnifiques souvenirs de musique et d’humanité.

Radio France et le Festival de Saint-Denis remercient chaleureusement James Conlon d’avoir accepté de diriger les deux concerts qui font l’ouverture de la 45ème édition du Festival. La distribution reste par ailleurs inchangée.

 

 

Dessiné « à la manière des vieux missels enluminés», l’Enfance du Christ est un conte au parfum archaïque. En dramaturge de génie, Berlioz raconte une histoire, exposée en une série de tableaux, où tout dans le son est visuel, presque cinématographique, depuis le Songe d’Hérode, jusqu’aux joies et chagrins des parents de Jésus, en passant par le tumultueux pouvoir de Rome ou la traversée du désert.

Le directeur musical de l’Opéra de Los Angeles James Conlon aime les belles et longues histoires. Il en connaît une, fidèle de 30 ans, avec l’Orchestre National qu’il a eu l’occasion de diriger dans de nombreux programmes de Britten à Chostakovitch, jusqu’au compositeur franco-libanais Bechara El Khoury en mai 2011. Il en connaît une autre avec le Festival, et la Basilique dans laquelle il s’est produit également plusieurs fois dans le passé à la tête de grandes fresques lyriques et orchestrales :

Le Chant de la Terre en 1998 avec l’Orchestre de l’Opéra de Paris ou en 2000, la
Symphonie Lyrique de Zemlinsky avec le Gürzenich Orchester.

James Conlon a très récemment dirigé Berlioz dans deux des plus prestigieuses maisons d’opéra : Roméo et Juliette à la Scala et La Damnation de Faust au Met.

Avec une distribution de haut vol, il est à la tête du Chœur de Radio France et de l’Orchestre National de France qu’il retrouve à l’occasion de ces concerts d’ouverture. Un grand Berlioz et le début d’une grande histoire, une Passion en plusieurs épisodes. 

Cat.A : 60€ / Cat.B : 34€ (plein tarif) 23€ (tarif réduit)